Dans notre métier on est amené à faire du beau code, du clean code. On applique des designs pour avoir un code clair, expressif synthétique…

Il y a deux raisons majeures à cela. La première est liée au fait que l’on est des artisans et en tant qu’artisan on se doit de faire les choses dans les règles de l’art.
La deuxième raison est que l’on a toujours la crainte qu’un psychopath soit amené à relire notre code et que celui connaissance notre adresse .. 😉 (je n’ai plus l’auteur de la phrase en tête..)

Bien que notre code soit parfait, lorsqu’une erreur survient .. on se retrouve avec une belle stack trace plus ou moins longue.. lorsqu’il y a qu’une seule erreur ça va, c’est gérable. En revanche, lorsque l’on est dans une phase de refactoring intense, avec des erreurs partout alors la lecture des erreurs dans la console devient un vrai calvaire.. Pour peu que l’on développe avec un écran 10” .. (je plaisante)

Pour améliorer cette phase, il faudrait pouvoir avoir une vue synthétique des erreurs remontées lors de la compilation (et oui fait du Scala 🙂 )

Et bien justement, j’ai ça dans ma besace.. un plugin SBT qui va s’attacher à clarifier l’affichage des erreurs.

sbt-errors-summary

Ce plugin vient s’intégrer facilement dans votre projet, il suffit de le déclarer dans la liste des plugins et la magie opère.
Avec la configuration par défaut, l’amélioration est assez nette.

L’avantage de ce plugin est qu’il propose une multitude d’options permettant de l’adapter avec précision à nos besoins.

Je ne vais pas vous lister l’ensemble des possibilités en terme de confirguration, la doc est assez claire.

Ce plugin est un outil simple, efficace qu’il est bon d’avoir dans ses ressources de développeurs.

A partir de maintenant, vous ne verrez plus jamais les erreurs comme avant 🙂