Bon cela fait un moment maintenant que j’entends parler de Scala métal.. Il était dans la rubrique à tester dans la todo list.

Je suis fan de Visual Code Studio, jusqu’à maintenant pour du développement front exclusivement. Le fait qu’un plugin existe pour intégrer Scala métals dedans a été le dernier rempart pour tester.

J’ai donc démarré mon projet actuel sous Visual Code Studio avec le plugin Scala metals.

Première remarque, l’installation est d’une facilité déconcertante.. juste à cliquer sur install.
Une fois l’installation faite, juste à ouvrir votre projet .. et .. ça marche.. le projet se charge, SBT récupère les dépendances et tout est opérationnel.

Les premières impressions :

Les toutes premières impressions sont mitigées, en effet, lorsque l’on vient d’un IDE comme Intellij, on se retrouve confronté à la problématique de la fluidité dans la workflow de travail …

Vous me direz c’est normal, nouvel environnement, il faut prendre ses repères.
Premier point positif (et astucieux de la part de l’éditeur), il existe un mapping sur les raccourcie clavier d’IntelliJ.. donc rapidement on se retrouve en terrain connu.

Je vous propose, une petite synthèse rapide des + et des :

Les plus :

  • Démarrage rapide,
  • interaction rapide et fluide,
  • Run doctor : qui permet de voir la santé du projet (sur l’ensemble des modules),
  • mapping sur les shortcuts d’intelliJ,
  • Navigation dans le code fluide,
  • support de la plupart des plugins utiles sur un projet,
  • etc.

Les moins :

  • Pas d’outils de refactoring,
  • certaine aide comme la création des fichiers sont manquantes (c’est un -/+),
  • sur certains aspects on est moins drivé.

Conclusion :

Malgré quelques points négatifs (et encore), c’est un vrai plaisir de switcher sur cet environnement. La courbe d’apprentissage est très rapide (grace au mapping). Je pense que cela peut devenir un vrai concurrent au leader du domaine.

A tester!